UNITÉS PÉDAGOGIQUES

Chaque participant constitue son programme en choisissant 1, 2, 3 ou 4 Unités de perfectionnement (U.P.).

PREMIER SEMESTRE (à partir du samedi 11 septembre 2004)

LE SAMEDI MATIN (de 9 à 12 heures - 13 samedis matin à partir du 11 septembre 2004)

AU CHOIX :

UNE U.P. parmi les QUATRE U.P. organisées simultanément :

U.P. 51: DEMARCHES COGNITIVES ET APPRENTISSAGE
U.P. 90 : ANIMER, GERER, VIVRE L'EQUIPE PEDAGOGIQUE
U.P. 106 : CONSTRUIRE SON SAVOIR-LIRE, SAVOIR-ECRIRE : QU'EST-CE QU'ECRIRE ?
U.P. 113 : DE LA CONNAISSANCE ADMINISTRATIVE DES DECRETS A LEURS APPLICATIONS DANS LE PSYCHO-SOCIAL SCOLAIRE

LE SAMEDI APRES-MIDI (de 13 H 30 à 16 H 30 - 13 samedis après-midi à partir du 11 septembre 2004)

AU CHOIX :

UNE U.P. parmi les QUATRE U.P. organisées simultanément :

U.P. 100: GESTION ET PROFILS DES RESSOURCES HUMAINES, SOCIALES, ECONOMIQUES, POUR QUELLES VALEURS D'ECOLE.
U.P. 112 : L'APPROPRIATION DU LANGAGE, APPRENTISSAGE DE LA LANGUE. QUELLES ETAPES PAR QUELLES PEDAGOGIES ?

Samedis : 11/09, 18/09, 25/09, 02/10, 09/10, 16/10, 23/10, 13/11, 20/11, 27/11, 04/12, 11/12, 18/12/2004

Evaluations : samedi 22 janvier 2005

DEUXIEME SEMESTRE (à partir du samedi 29 janvier 2005)

LE SAMEDI MATIN (de 9 à 12 heures - 13 samedis matin à partir du samedi 29 janvier 2005)

AU CHOIX :

UNE U.P. parmi les QUATRE U.P. organisées simultanément :

U.P. 63 : LES GRANDS COURANTS PHILOSOPHIQUES, SOCIOLOGIQUES ET PSYCHOLOGIQUES : LEUR ECLAIRAGE SUR LES CONCEPTIONS ET LES PRATIQUES DE L'APPRENTISSAGE
U.P. 97 : LES SOCLES DE COMPETENCES : UNE OBLIGATION DECRETALE : PROGRAMMER UNE AUTONOMIE COHERENTE
U.P. 107 : CONTINUITE DE L'APPRENTISSAGE PAR LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE
U.P. 111 : L'ANALYSE DISCIPLINAIRE ET PSYCHOLOGIQUE DE L'ERREUR EN MATHEMATIQUE POUR UNE EVALUATION FORMATIVE

LE SAMEDI APRES-MIDI (de 13 H 30 à 16 H 30 - 13 samedis après-midi à partir du samedi 29 janvier 2005)

AU CHOIX :

UNE U.P. parmi les TROIS U.P. organisées simultanément :

U.P. 98 : QUELLES EVALUATION POUR QUEL NIVEAU DE COMPETENCES, DES SAVOIRS ACCUMULES, DES SAVOIRS TRANSFERABLES PARCE QUE SIGNIFICATIFS
U.P. 110 : CONSTRUIRE LES MATHEMATIQUES ET PEDAGOGIES DE LARESOLUTION DE PROBLEMES

Samedis : 29/01, 19/02, 26/02, 05/03, 12/03, 19/03, 16/04, 23/04, 30/04, 07/05, 14/05, 21/05, 28/05/2005

Evaluations : samedi 25 juin 2005

RAPPEL :

1ère session (samedi 22 janvier 2005 - samedi 25 juin 2005 )

2ème session (samedi 27 août 2005)

CONTENU DES COURS SELON LES U.P. :

U.P. 51 : DÉMARCHES COGNITIVES ET APPRENTISSAGE

Objectifs :

- Réfléchir ensemble et de manière approfondie sur les démarches et processus engendrant le développement des compétences de l'enfant.

- Comprendre la place des processus, cognitifs dans les apprentissages mis en oeuvre, les diffi-cultés rencontrées par les enfants. Construire des situations à exploiter pour favoriser la conti-nuité, la gestion cohérente des contenus et la différenciation des rythmes et des approches.

- Pouvoir appliquer les outils issus de cette réflexion dans la pratique quotidienne.

Contenus :

A partir de l'observation des pratiques quotidiennes, repérer les cheminements mentaux des enfants et construire des instruments d'analyse centrés sur les processus d'apprentissage.

Recueillir et analyser des informations concernant les processus psychologiques mis en œuvre par l élève lorsqu'il effectue une tâche d'apprentissage.

Par des aller-retours entre théorie et pratique, confronter les observations recueillies sur le terrain de la classe avec les grandes conceptions de l'apprentissage et du développement cognitif de l'enfant.

Observer le développement des structures mentales autour des démarches de résolution de problè-mes, des conflits cognitifs et de la métacognition. Porter sa réflexion sur l'acte d'apprendre et sur les conditions d'une action pédagogique pertinente et efficace.

Percevoir et marquer les indices de continuité ou de rupture cognitive et concevoir les stratégies de remédiation adéquates.

Évaluation :

Au terme de l'U.P., il sera demandé aux étudiant(e)s d'exposer une démarche d'apprentissage, ex-périmentale et originale, qu'ils auront réalisée avec leur classe et d'en expliciter les étapes en pre-nant appui sur le contenu du cours.

CHARGÉS DE COURS : Christian DELORY - Joseph MAQUOI - André LODOMEZ

U.P. 63 : LES GRANDS COURANTS PHILOSOPHIQUES, SOCIOLOGIQUES ET PSYCHOLOGIQUES : LEUR ÉCLAIRAGE SUR LES CONCEPTIONS ET LES PRATIQUES DE L'APPRENTISSAGE

L'intention de cette unité de perfectionnement est de permettre, à chaque participant, de réfléchir sur sa pratique pédagogique professionnelle en la situant - en perspective et en compréhension - par rapport aux contextes sociologiques, aux grands courants de pensée philosophique et aux recher-ches en psychologie qui l'influencent.

L'étude des courants de la psychologie doit permettre de situer les problèmes psychopédagogiques dans leur relativité historique, scientifique et culturelle. Il s'agit de se construire une compréhen-sion de ce qui fut l'origine des courants actuels en psychologie, alors que ceux-ci peuvent éclairer nos choix en matière de pédagogie et de didactique.

La réflexion philosophique intégrera les éléments théoriques et exercices pratiques. Elle doit per-mettre aux participant(e)s d'identifier les courants de pensée auxquels se rattachent implicitement différentes propositions pédagogiques. Elle doit également aider les participant(e)s à éclairer de façon critique leurs propres pratiques et choix pédagogiques.

L'approche sociologique permettra aux participant(e)s de prendre conscience de l'influence du vé-cu et du contexte d'apprentissage sur l'appropriation et la reconstruction des savoirs.

Au-delà des apports théoriques importants et des moments de construction (reconstruction) en sous-groupes, les participants seront invités à articuler leur réflexion avec leurs expériences de vie pro-fessionnelle.

CHARGÉS DE COURS : Christian DELORY - Céline MAHIEU - Daniel ROUSSELET

U.P. 90 : ANIMER, GERER, VIVRE L'EQUIPE PEDAGOGIQUE

1. Contexte de l'U.P.

" Équipe, projet d'école, continuum pédagogique, conseil de participation "& autant de termes récemment apparus dans la Vie de l'École. Définis par le Décret-Missions de juillet 1997, ils sont considérés comme des moyens nécessaires pour viser les objectifs généraux assignés au système éducatif.
Or, de nombreux constats effectués sur le terrain convergent vers la mise en évidence de difficultés liées au travail collectif et ce, à divers niveaux.

2. Objectif

Compte tenu des besoins contextuels, cette U.P visera le développement de compétences " outillées " à : l'animation, la participation, la régulation voire l'accompagnement d'une Equipe pédagogique .

3. Dispositif méthodologique

Inspiré de la méthodologie de la " recherche-action ", le dispositif prévu consistera en :
la description de situations insatisfaisantes de travail en équipe vécues sur le terrain matière ;
l'analyse de ces situations et la recherche de solutions concrètes à la lumière de référents théoriques claires et précis.

4. Référents théoriques

Les référents théoriques relèveront de :
la méthodologie de la résolution de problèmes ;
la gestion de projet ;
la gestion de compétences collectives ;
la théorie des Organisations apprenantes ;
notions élémentaires de conduite de réunion

5. Public-ciblé

Enseignant(e)s mat./prim. ; directeur(trice)s de l'école fondamentale ; animateur(trice)s de réseau.

CHARGÉE DE COURS : Christiane ZECCA-CREPIN

U.P. 97 : LES SOCLES DE COMPÉTENCES : UNE OBLIGATION DÉCRETALE : PROGRAMMER UNE AUTONOMIE COHERENTE.

Comment traduire une obligation légale imposant à tout établissement scolaire les socles de compétences dans l'autonomie constitutionnelle de chaque établissement à gérer ses programmes, son public scolaire, l'environnement social, économique, culturel & auquel il s'adresse. Que comprendre dans ce qui pourrait apparaître dans ce paradoxe que cette U.P. tentera de clarifier

Les décrets 1995 " École de la réussite " et 97 " Missions de l'école " impliquent une transformation radicale du système scolaire obligatoire, de 3 à 18 ans. Partout, dans tous les pays, une volonté sociétale impose une approche de l'instruction et de l'éducation passant de la transmission formelle des connaissances au développement de compétences toujours vraies quel que soit l'aspect disciplinaire envisagé. En somme, l'idéal attendu pour tous les apprenants, c'est qu'ils aient intégré en fin de cursus scolaire obligatoire des méthodologies de pensée basées sur des compétences universelles comme choisir, classer, discriminer, caractériser& relativiser son savoir, mais aussi respecter, collaborer, travailler en équipe&

Les besoins sociétaux de formation, les exigences projectives d'éducation globale de l'être agissant ainsi que l'absolue nécessité de former une personne épanouie et disponible sont les piliers fondateurs de cette transformation obligée du système scolaire.

Un principe pédagogique en cohérence avec le développement psychologique de l'apprenant se fonde sur la " tout, tout de suite, tout le temps mais différemment ".

Objectifs :

Contenus :

Construction et définition des concepts comme :
- Compétences, aptitudes, démarches mentales, attitudes& ;
- Savoirs, savoir-faire, savoir-être& ;
- Compétences disciplinaires, transversales ;
- Compétences intégrées ;
- Évaluation formative, certificative, somative.

Analyse des concepts en fonction des recherches actuelles et en relativiser dans le temps leur sens aujourd'hui.

Analyse des logiques différentes ou parfois opposées poursuivies selon les disciplines.

Repérage des interrogations qui s'imposent aujourd'hui et définition des pistes possibles d'investigation.
Recherche des fils conducteurs au travers des sept chapitres et disciplines.

Construction de pédagogies cohérentes sur base du sens à traiter et à produire l'information.

Caractéristiques du processus matières - compétences
du processus compétences - matières ;

Caractéristiques possibles des compétences transversales et disciplinaires selon le contexte d'apprentissage, structure où elles s'élaborent fonctions pour lesquelles elles se destinent, formalisation des contenus en élaboration.

Évaluation :

L'évaluation portera sur le réinvestissement des contenus dans une approche personnelle.

CHARGÉS DE COURS : Vincent CARETTE - Florindo MARTELLO - Christiane ZECCA

U.P. 98 : QUELLE EVALUATION POUR QUEL NIVEAU DE COMPÉTENCES DES SAVOIRS ACCUMULES, DES SAVOIRS TRANSFERABLES PARCE QUE SIGNIFICATIFS ?

L'intitulé de l'U.P. résume un des choix obligés à comprendre et à concilier à chaque niveau sco-laire dans un système d'obligation scolaire.

Cette U.P. est ouverte aux nouveaux étudiants et aux étudiants ayant réussi l'U.P. 91 de l'année 2001 - 2002 et désireux d'approfondir cette problématique.

1. Contexte de l'U.P.

Depuis le début des années 1990, le terme " compétence " est apparu progressivement dans le paysage scolaire. Aujourd'hui, tout le monde parle de compétences. Cependant, ce terme au niveau pédagogique reste fort mal défini. Employé à toutes les sauces, mélangé avec les adjec-tifs " transversales " ou " disciplinaires ", comparé à son frère " capacité ", le terme " compétence " n'arrête plus de susciter des débats, des colloques, des articles, des ouvrages.

Mal défini, il s'est pourtant arrogé le droit non négligeable de devenir la référence pour les ensei-gnants de ce que les élèves doivent faire. Ceux-ci doivent, en effet, être capables de maîtriser les compétences réunies dans le document de référence ( la nouvelle bible comme certains politiques l'ont appelé) : les socles de compétences et les enseignants doivent tout mettre en œuvre pour les y amener.

La mise en place des socles de compétences comme référent de ce que doivent faire les élèves sou-lève directement la question de l'évaluation des compétences. Que dois-je évaluer ? ; comment évaluer ? sont les questions posées qui sont au centre du débat de l'UP.

Sur base d'un modèle d'évaluation proposé et développé par des chercheurs en sciences de l'éducation, les étudiants de l'UP 91 de l'année 2000 - 2001 ont été amenés à construire et à tester des épreuves originales construites au regard de l'analyse des concepts de compétence et d'évaluation. A partir des résultats d'une recherche actuellement menée sur ce sujet, à partir de l'analyse des épreuves réalisées par les étudiants, nous nous proposons de construire ou de poursui-vre une réflexion critique sur les implications de la mise en œuvre des socles de compétences à l'école fondamentale.

2. Objectifs de l'U.P.

1) Conceptualiser et critiquer des cadres de références portant sur l'évaluation des compé-tences.

2) S'approprier avec critique un dispositif original d'évaluation construit par des chercheurs en sciences de l'éducation.

3) Analyser des épreuves d'évaluation construites par des chercheurs en sciences de l'éducation et par les étudiants de l'UP 91 de l'année 2001-2002.

4) Analyser sur base des concepts construits les épreuves actuellement proposées : examens can-tonaux, examens diocésains, épreuves de pilotage …

5) Mettre en place un dispositif original de recherche permettant d'apporter des éléments de ré-ponses aux questions soulevées par le point 3.

3. Méthodologie

- Exposés

- Présentation de travaux

- Travaux de groupes.

Important :

Une des réalités de l'école est qu'elle vit au milieu de concepts pédagogiques fluctuants. Les concepts de compétence et d'évaluation en sont un témoignage. De ce fait, dans ce contexte, la pédagogie trouve sa raison d'être dans le débat argumenté au service de l'apprenant. Tout dogmatisme enfermant des concepts en cours de définition s'avère de ce fait dangereux.

Pour cette raison, ce module se veut un lieu de débat véritable permettant à chacun de se construire " sa vérité " à la lumière des théories issues des sciences de l'éducation, mais également de sa réali-té quotidienne.

CHARGÉS DE COURS : Vincent CARETTE - Richard van ELMBT - André DONEUX.

U.P. 100 : GESTION ET PROFILS DES RESSOURCES HUMAINES, SOCIALES, ÉCONOMIQUES POUR QUELLES VALEURS D'ÉCOLE ?

L'U.P. appréhendera les aspects sociologiques, économiques et éthiques relevant de l'environnement scolaire propre à chaque établissement.

Le projet de travail comprendra les aspects suivants :

1. Les apports de la sociologie de l'éducation en matière de développement d'une pédagogique centrée sur la compréhension des relations école-environnement. Les grandes questions abordées recouvreront les aspects suivants :

· les influences et les enjeux sociaux de l'action pédagogique dans notre société (histoire et actualité) ;

· les tentatives de réformes et de créativités sous l'angle des pédagogues d'inspiration nova-trice (Freinet, Decroly, Ferrer, Dewey, Makarenko, Pestalozzi, Neill, …) et leurs effets dé-sirés et / ou effectifs dans la société ;

· les problèmes contemporains de la pédagogie: mutation du rapport à l'autorité, légitimité, changements de normes.

2. Une approche économique du système éducatif permettant de prendre en compte les raisons d'une politique éducative soutenue envers son enseignement ainsi que de présenter les outils dont nous disposons pour en évaluer les conséquences. Quatre thèmes principaux illustreront cette démarche.

3. Un nouveau regard sur les relations enfant-famille-école et une introduction à la pratique de la technique " Discussion et développement " empruntée au modèle scandinave ( pratique en cours principalement en Suède et en Finlande et particulièrement utilisée pour préparer et conduire les réunions de parents). Cette approche comprendra deux volets.

CHARGÉS DE COURS : Fabian DE BRIER - Benoît BAYENET - Françoise CAPACCHI.

U.P. 106 : CONSTRUIRE SON SAVOIR-ECRIRE EN COMPLEMENTARITE AVEC LE SAVOIR-LIRE

Objectifs :

Cette U.P. vise à REPENSER l'apprentissage du couple " LIRE-ECRIRE " depuis la maternelle jusqu'à 12 ans et au-delà c'est-à-dire au niveau de l'adulte.

Les objectifs se situent donc à 2 niveaux :

Contenus :

Au départ d'apports théoriques, d'observations, d'expérimentations et de partages d'expériences :

  1. Découvrir les mécanismes de production d'écrit : identifier les stratégies de production utilisées par l'enfant-apprenant.
    Analyser les conceptions actuelles concernant l'apprentissage de l'écrit : les niveaux constitutifs de l'écrit, les compétences sollicitées, la diversité des écrits.
  2. Développer des séquences didactiques variées de la maternelle à la 6ème année.
  3. Relier l'apprentissage de la lecture à celui de l'écriture, mettre en Suvre la grammaire textuelle.
  4. Savoir évaluer les écrits des enfants (socles de compétences).
  5. Viser l'interdisciplinarité dans le savoir-écrire, le savoir-lire.

ANALYSER les composantes et les processus de l'acte d'écriture chez l'adulte.

Evaluation :

L'évaluation portera à la fois sur la manière dont l'enseignement aura tiré profit du cours et sur la qualité de rédaction du travail individuel qui lui sera demandé.
Le travail individuel portera sur la construction d'une séquence didactique cohérente avec les orientations définies au cours de formation.

CHARGÉS DE COURS : Francis HERMAL - Albert LEROY - André JOACHIM

U.P. 107 : CONTINUITÉ DE L'APPRENTISSAGE PAR LA PÉDAGOGIE DIFFERENCIÉE

Cadre :

Assurer l'évolution de l'élève dans un parcours tel qu'il est prévu par les décrets " Ecole de la Ré-ussite " de 1995 et " Missions de l'école " de 1997 implique la mise en œuvre d'une pédagogie différenciée garantissant le respect des rythmes de chaque apprenant et la progression des appren-tissages.

Objectifs :

La formation aidera les participants à gérer leur classe en fonction des exigences actuelles et des potentialités de chaque élève.

Il s'agit de dépasser l'opposition compétence / connaissance par l'observation de ce que l'élève apprend (quels contenus, quel concepts) et par l'analyse du comment il apprend (quelles démarches, quels processus, quelles stratégies).

Contenus théoriques :

La notion de compétences transversale

Les compétences transversales comme compétences transdisciplinaires qui, donc, se travaillent dans toutes les disciplines, sont interdépendantes et forment un tout. Les compétences transversales servent de fil conducteur à la manière d'envisager les différences compétences disciplinaires.

La notion de pédagogie différenciée

Le postulat d'éducabilité est au cœur des apprentissages : il donne espérance à tout élève. La pédagogie différenciée est la seule manière de ne pas lâcher sur des objectifs communs par des méthodes adaptées. La distinction de la tâche (ce que l'élève doit faire) et l'objectif (ce qu'il doit apprendre) est une condition indispensable pour affronter des situations éducatives difficiles.

Contenus pratiques ou comment faire la classe ?

Construction de séquences didactiques dans ces différents domaines, à savoir :

- Aménagement de défis, de situations-problèmes, … dans des contextes significatifs.

- Analyse des représentations, des démarches des enfants (obstacles à surmonter, compétences à développer …).

Généralisation, découverte de régularités, synthèse (réorganisation des acquis antérieurs).

Construction de référents --> évaluation sommative.

Evaluation :

Au terme de l'U.P., il sera demandé à chaque participant de présenter une séquence didactique qu'il aura réalisée dans sa classe et d'en expliciter la progression personnelle de quelques élèves.

CHARGÉS DE COURS : Francis HERMAL - Gilberte DEWART - Françoise CAPACCHI

U.P. 109 : ACTIONS DE RECHERCHE EN EDUCATION : LES PRATIQUES DE CLASSE FACE A LA NOTION DE COMPETENCES.

Rassembler dans un lieu des enseignants de terrain, des directeurs et des chercheurs pour partager et s'interroger sur les pratiques de classe est l'objectif de cette UP. De manière plus précise, cette UP a comme but de mener conjointement, durant une année scolaire, une recherche qui interrogera les pratiques de classe au regard du concept de compétence.

Peu de recherches sont menées conjointement par des chercheurs et des praticiens de terrain et cette réalité entraîne des incompréhensions et une distance souvent dénoncées par les enseignants. Cette UP veut relever le défi d'un rapprochement entre ces deux univers. Sans nier la spécificité des enseignants et des chercheurs, il manque d'après nous d'actions de recherches conjointes. Cette UP est une tentative de palier à ce manque. Relevons ensemble ce défi.

Concrètement, nous proposons aux participants de cette UP de mener une action de recherche qui devrait amener chacun à s'interroger sur les réalités de sa pratique de classe au regard du concept de compétence.

La notion de compétence présentée dans le décret " Mission " de 1997 comme " l'aptitude à mettre en Suvre un ensemble organisé de savoirs, de savoir faire et d'attitudes permettant d'accomplir une tâche " interroge directement nos pratiques. Si l'on désire amener nos élèves à maîtriser des compétences, il est nécessaire de construire des procédures, des savoirs susceptibles d'être mobilisés, d'être transférés. Actuellement, la recherche en éducation apporte peu de réponses quant à la manière de faire pour rejoindre cet objectif. Certes, certaines pratiques pédagogiques - situations-problèmes, travail de groupe, projet - sont défendues mais leur prétendue efficacité ne repose pas toujours sur des réelles analyses scientifiques.

L'objectif de cette UP est de tenter d'apporter des éléments de réponses à cette question difficile mais sans nul doute fondamentale. En toute humilité, mais en respectant les principes de la recherche scientifique, nous proposons aux participants de construire conjointement une action de recherche qui interroge cette question en partant de leur réalité quotidienne vécue dans leur classe.

Huit journées de travail sont programmées sur l'année. Elles permettront de définir précisément l'objet de recherche, les questions qui en découlent, de construire une méthodologie réaliste et rigoureuse, de partager et d'analyser des pratiques, de s'interroger sur nos croyances et d'analyser des actions pédagogiques et didactiques. Bref, ces journées se veulent un lieu de rencontre et de travail qui devrait conduire chaque participant à interroger " sa vérité ", à partager ses expériences et à s'affronter à la réalité de la recherche.

Cette UP qui trouve sa source dans des demandes répétées de participants lors d'autres UP est ouverte à tout le monde. Sa réussite et son intérêt dépendront de l'intérêt et de l'investissement de chacun des participants.

Objectifs :

Mener conjointement avec des enseignants et des chercheurs une recherche respectant les principes de la recherche scientifique
Partager et interroger les pratiques de classe au regard du concept de compétence.
Préparer et analyser des activités pédagogiques et didactiques susceptibles d'amener les élèves à devenir compétents.

Contenus :

Les contenus seront définis conjointement en lien avec la définition précise de la problématique.

Evaluation :

A la fin de l'UP, idéalement, un rapport de recherche ou un article susceptible d'être publié sera réalisé par le groupe. La participation à la rédaction de ce document, la participation aux actions de recherche et l'analyse critique du travail réalisé seront la base de l'évaluation de fin d'UP.

CHARGÉS DE COURS : Vincent CARETTE - André DONEUX (1ère journée le samedi 16 octobre 2004 de 9 h à 16 h)

U.P. 110 : CONSTRUIRE LES MATHEMATIQUES PAR LA RESOLUTION DE PROBLEMES. DOMAINE ENVISAGE : LES NOMBRES.

LES ENJEUX :

De quoi s'agit-il ? En son article 8, le " Décret Missions ", signale que les savoirs et savoir-faire, qu'ils soient construits par les élèves eux-mêmes ou qu'ils soient transmis, sont placés dans la perspective de l'acquisition de compétences.

Le document " Socles de compétences " précise " La formation mathématique s'élabore au départ d'objets, de situations vécues et observées dans le réel, de questions à propos de faits mathématiques (…). Solliciter l'imagination, susciter la réflexion et développer l'esprit critique à propos des observations conduisent l'élève à comprendre et à agir sur son environnement."

Comment faire ?

C'est par la résolution de problème que l'élève développe des compétences mathématiques, ac-quiert des connaissances profondes et se forge une personnalité confiante et active ".

Le problème est ainsi le point de départ et le point d'arrivée de l'apprentissage dans les 4 domaines constituant les outils mathématiques de base.

LES OBJECTIFS :

Dans les domaines des nombres :

LES CONTENUS :

Les problèmes pour construire et s'approprier des savoirs mathématiques. Les problèmes comme déclencheurs d'une activité intellectuelle. Les problèmes considérés comme obstacles au déroulement habituel du comportement. Les problèmes qui exigent de se représenter des situations, d'anticiper des démarches, d'émettre des hypothèses, de chercher des informations pertinentes et de les traiter. Les problèmes pour dégager des structures permanentes sous-jacentes à des situations différentes. Les problèmes pour utiliser des démarches connues, choisies en fonction de la situation, ou pour découvrir les limites de la connaissance.

METHODOLOGIE :

Exposés - Articles d'auteurs. Analyse de situations présentées par les participants (chargés de cours et étudiants). Mise en situations de recherche et exercices. Analyses des représentations et des démarches mathématiques des élèves. Applications didactiques.

EVALUATION :

A l'issue de l'U.P., les participants produiront un document écrit à présenter oralement. Ce document, dont le contenu précis sera négocié, contiendra nécessairement des références aux contenus du cours et constituera une concrétisation des objectifs annoncés.

CHARGÉS DE COURS : VVictor CREMER - Jannique KOEKS - Joseph MAQUOI

UP 111 : L'ANALYSE DISCIPLINAIRE ET PSYCHOLOGIQUE DE L'ERREUR EN MATHEMATIQUES POUR UNE EVALUATION FORMATIVE.

OBJECTIFS :

CONTENUS :

EVALUATION :

Au terme de l'UP, il sera demandé au(x) étudiant(e)s d'exposer une démarche d'apprentissage ré-alisée avec leurs élèves dans le domaine mathématique. Dans le cadre d'une évaluation formative, outre l'analyse d'obstacles rencontrés par des élèves, des pistes didactiques appropriées seront développées.

CHARGÉS DE COURS : André DONEUX - Marie MILIS - Marie-France GILLET

U.P. 112 : APPROPRIATION DU LANGAGE, DES MODES DE COMMUNICATION. QUELLES ETAPES POUR QUELLES PEDAGOGIES ?

OBJECTIFS :

CONTENUS :

- Faire le point sur la naissance des langues, sur les théories en matière d'acquisition du langage.

- Inventorier les différents types de pratiques pédagogiques à proposer aux enfants.

- Situer des activités par rapport aux prescrits constitutionnels :

- Aborder les difficultés rencontrées par certains enfants dans les différents types de communication.

- Identifier nos modes de communication pour mieux communiquer.

PRIORITES :

EVALUATION :

Analyser une communication en fonction des contenus ci-avant énoncés.

CHARGÉS DE COURS :Marie-France GILLET - Gilberte DEWART

U.P. 113 : DE LA CONNAISSANCE ADMINISTRATIVE DES DECRETS A LEURS APPLICATIONS PRATIQUES DANS LE CHAMP PSYCHOSOCIAL SCOLAIRE.

De la connaissance administrative des décrets à leurs applications pratiques dans le champ psycho-social scolaire.

Intentions :

L'UP envisagera différents aspects de la fonction de directeur(trice) d'école.

- l'exploitation des décrets et des données administratives dans leurs latitudes de contraintes et de libertés

- l'approche de l'école en tant que lieu institutionnel et organisationnel ouvert sur différents types de configurations

- l'approche de la dynamique institutionnelle et groupale par la sensibilisation à la gestion d'équipe

- l'approche de la question des litiges, malentendus et conflits dans le contexte scolaire par l'analyse de cas.

Démarches :

L'UP déploiera l'orientation de travail suivante :

- analyser les fondements démocratiques de l'école en se référant aux principes légaux et aux valeurs qui les instituent

- connaître ou se rappeler les règles qui, dans les différents réseaux, forment le cadre de fonctionnement

- cerner les contraintes que ce cadre imprime pour en dégager les degrés d'autonomie qu'il permet

- dégager les compétences de la " gestion administrative " entendue comme base contractuelle entre l'établissement comme unité et le système scolaire plus général

- repérer les conditions d'un développement harmonieux des élèves tant sur le plan personnel que social et souligner les options pédagogiques favorables à la formation des élèves à la démocratie et à la citoyenneté …

- analyser les composantes psychosociales du travail d'équipe

- s'initier aux techniques de valorisation et de régulation dans la gestion des groupes et la conduite de réunion

- dégager les compétences propres au leader d'équipe et à l'animateur des ressources humaines

- repérer les caractéristiques psychosociales du champ scolaire et pouvoir interroger sa dynamique propre

- aborder la question des litiges, malentendus, conflits et autres problématiques en milieu scolaire par l'analyse de cas et la pratique de l'échange - ouvrir la question de la tension du " singulier " et du " normatif ", notamment par l'approche de la médiation scolaire.

Clôture de l'UP :

Un travail écrit développant une ou plusieurs des questions abordées lors de l'UP est demandé aux participants. Ce travail servira d'échange critique lors de la rencontre de clôture.

CHARGÉS DE COURS : Fabian DE BRIER - Christine COLLARD - André JOACHIM